13 April 2017
Roberto Diana - Godiasco - La Parrocchia del Blues SOLD OUT

New Review on the French Webzine Zicazic

Beautiful review of “RAIGHES VOL 2” on the French Webzine Zicazic! 🙂

” Raighes Vol. 2 » est, on l’espère, l’album qui fera connaître et reconnaitre l’artiste à sa juste valeur dans notre pays … Incroyable Roberto Diana ! ”

Read the complete Review:

http://www.zicazic.com/zicazine/index.php?option=content&task=view&id=13910

 

Guitariste, songwriter et plus largement multi-instrumentiste, Roberto Diana est un artiste originaire de Sardaigne qui s’est fait connaitre du grand public en 2012 avec « Raighes Vol. 1 », un premier effort qui lui aura très rapidement permis de faire le tour du monde et de se produire dans toute l’Europe mais aussi aux Etats Unis où il enregistrera son DVD live à Los Angeles, au très fameux Whisky A Go Go ! Cinq années et quatre efforts plus tard, le guitariste qui dispose de sa propre guitare signature sortie chez MN Guitars arrive enfin avec le second volume de ses racines, « Raighes » en langue Sarde, et nous y présente onze compositions instrumentales acoustiques et électro-acoustiques dans lesquelles on reconnait à l’occasion des bribes empruntées aux grands standards de la musique, toutes époques et tous genres confondus. Accompagné de Cristiano Carbini à la batterie, Giulia Cartasegna au violon et au tanpura, Jimmy Ragazzon à l’harmonica, Isha au tanpura et Larry Salzman aux percussions, Roberto Viana passe de la six à la huit cordes mais aussi au violoncelle, au Weissenborn, au banjo ou encore à la vichitra veena et nous offre du même coup un voyage formidablement élargi qui nous entraine des contreforts de l’Europe jusqu’aux vastes plaines étasuniennes en passant par l’Inde et même par Hawaii. Quelque peu décousues et en même temps terriblement attirantes, les compositions sont autant d’invitations à se perdre dans une musique où le beau tutoie le sensuel et où le riche flirte avec le sobre pour que chaque note soit à sa juste place, pour que chaque riff soit une raison de plus de se réjouir et pour que chaque silence soit le contrepoids idéal d’un son, aussi inattendu soit-il. Difficile de ne pas succomber à l’appel des « Screaming To The Moon », « Walking In London », « Dreaming On A Plane », « Her Sunshine Smile » et autres « Airport Dance » tant les harmonies sont fouillées et les arrangements soignés au quart de poil ! Véritable bande son d’un film en mondovision, « Raighes Vol. 2 » est, on l’espère, l’album qui fera connaître et reconnaitre l’artiste à sa juste valeur dans notre pays … Incroyable Roberto Diana !

|